Le clubs libertins

Les clubs et les sites libertins représentent la manière la plus facile de faire des rencontres libertines. Les clubs assurent des relations réelles mais sont peut-être impressionnants pour les débutants. Les sites quant à eux sont souvent des arnaques (il faut choisir avec soin !) mais permettent une entrée en douceur dans le monde du libertinage.

Dans tous les cas, si vous chercher à débuter une pratique libertine, c’est probablement sur un site ou dans un club que vous commencerez. Lisez donc la suite pour mieux comprendre ce monde et savoir comment vous y prendre.

Les clubs où et comment ?

Il existe des centaines de clubs échangistes en France. Attention, certains clubs n’acceptent pas les débutants. Il est donc important de bien choisir.

Les clubs libertins nécessitent le respect des codes d’usage du libertinage. N’allez jamais dans un club échangiste sans les avoir bien comprises.

Photo prise dans un club libertin
Un club libertin permet des rencontres réelles, mais peut parfois être impressionnant pour les débutantes et débutants.

Tous les clubs disposent d’espaces dédiés aux relations sexuelles. On appelle ça les “coins câlins“.

Suivant les clubs, les coins câlins sont plus ou moins fermés. Certains clubs proposent également des coins câlins totalement fermés pour les plus pudiques. Si au contraire, l’exhibitionnisme fait partie de vos fantasmes, vous aurez la possibilité (souvent mais pas partout) d’avoir des relations sexuelles aux yeux de toutes et tous.

Les bonnes adresses

Il existe plusieurs annuaires de clubs échangistes. En voici quelques uns :

En général, on choisi un club libertin par recommendation. Soit en y allant avec un ami qui le connait, soit en trouvant le club en question sur un site de rencontre libertin. Dans ce cas là, vous vous y rendrez pour un rendez-vous.

Votre avis :

Quels sont les clubs que vous aimez particulièrement et pourquoi ?

N’hésitez pas à me faire un petit retour ! Si vos idées me tentent, je testerai par moi-même 😉

Les types de clubs

Il existe plusieurs types de clubs libertins. En fonction des envies, choisissez le type qui vous convient le mieux. Les genres principaux sont :

  • Les clubs secs : en gros, il s’agit de boîtes de nuit ++. On y danse, on flirte, on drague. C’est vraiment comme une boîte où il est possible d’aller plus loin si le feeling est présent.
  • Les clubs humides : ce sont les SPA et les saunas. L’ambiance y est beaucoup plus détente. L’humidité et la chaleur ambiante favorise la nudité.
  • Show sexy : comme son nom l’indique, il s’agit de spectacles érotiques. Les visiteurs sont plus ou moins actifs selon les clubs. Attention, renseignez-vous toujours sur ce qui est permis ou non…

Seule ou en couple ?

Il est possible de se rendre seule dans un club libertin. Pour un homme, c’est bien plus compliqué et de nombreux clubs vous refuseront l’entrée si vous êtes seuls messieurs (à part les clubs gay bien évidemment). Certains clubs n’acceptent pas non plus les femmes seules, mais c’est quelque chose de plus rare.

Par contre mesdames, vous devez savoir que vous risquez de vous faire un peu harceler si vous vous rendez dans un club libertin seule. J’ai commencé comme ça moi-même. Mais au début, je me contentais d’aller boire un verre et de satisfaire mes envies de voyeurisme.

Pour les couples, l’histoire est beaucoup plus simple, puisque les clubs échangistes sont faits pour les couples à la base… Vous pourrez donc vous rendre dans un club et partager un verre avec d’autres couples avant d’envisager une suite potentielle.

Les soirées privées

Il s’agit de l’étape d’après. De faire des rencontres libertines chez vous ou chez les autres.

Attention : Je déconseille fortement les soirées privées comme lieu pour un premier rendez-vous. Prudence oblige : commencez vos rencontres par un lieu public. Il peut s’agir d’un club échangiste ou simplement d’un bar.

Lorsque vous aurez fait vos premières expériences libertines, les soirées privées représente un avantage non négligeable : vous avez le temps et vous pouvez créer votre propre atmosphère.

Profitez par exemple pour partager un bon repas ou une bonne bouteille de vin.

Si c’est vous qui invitez, essayez de mettre l’autre couple (ou l’homme ou la femme à l’aise). Tout est possible : vous pouvez prendre un bain, proposer un jeu, simplement discuter, …

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *