Libertinage : les conseils pratiques

Vous êtes prêtes et prêts ? C’est ici que le chemin du libertinage commence. Et ça va être un chemin épanouissant. Excitant. Pleins de surprises. A la découverte de votre sexualité et de tout ce qu’elle vous a encore caché.

Le libertinage est assez addictif. Parce que la société nous a interdit de pratiquer certaines choses, le fait de lever ces interdits donne envie d’en découvrir toujours plus.

Le libertinage est un état d’esprit. Il ne s’agit pas de sexe pour le sexe. Mais plutôt d’une philosophie. D’une écoute du corps et des désirs. C’est d’ailleurs comme cela que se défini un libertin :

Un libertin est une personne qui s’écarte volontairement des règles imposées par la morale.

Alors c’est parti, suivez moi…

Bouche libertine

Mes 3 conseils libertinages pour débutants

Vous êtes pressé(e)? Alors je vous donne directement mes 3 conseils pour débuter. Je vous conseille quand même de lire tout l’article, vous y apprendrez pleins de choses. Mais comme vous, j’étais pressée de commencer à l’époque. Alors voici mes top 3 conseils :

Conseil #1 : écoutez vous !

Si vous vous posez pleins de questions sur le libertinage, c’est que quelque chose vous intrigue. Que vous soyez en couple ou seul(e). C’est par là que je vous conseille de débuter. Ca vous donnera beaucoup d’indications pour la suite.

Est-ce par envie de découvrir quelque chose de nouveau ? Ou alors parce que vous vous ennuyez sexuellement ? Avez-vous envie de découvrir votre corps ? Ou alors celui de quelqu’un d’autre ? Êtes-vous tentée par une expérience lesbienne (je l’avoue, c’était un de mes fantasmes 🙂 ) ? Ou alors par la perspective d’un plan à 3 ?

Ce qui est bien avec le libertinage, c’est que tout est possible. Alors mon conseil #1 : déterminez ce dont VOUS avez envie.

Conseil #2 : trouvez un moyen de réaliser votre envie

Je suis de celles qui pense que certains fantasmes doivent rester des fantasmes. Ne pas être réalisés. Par contre, si votre envie dépasse le fantasmes. Si vous savez que vous voulez réaliser cette envie un peu folle. Dans ce cas, il faut maintenant trouver comment.

Je vous déconseille assez fortement d’impliquer vos amis dans cette démarche. Je pense que ça n’est pas bien de mélanger. Et puis, il existe pleins de moyens de faire autrement (les sites et les clubs sont évidemment là pour ça).

Pour réaliser votre envie, commencer par rechercher où elle peut se réaliser. Si c’est en ligne, faites-vous un profil attrayant, sans trop en dévoiler non plus. Si c’est dans un club, choisissez bien le votre !

Je me demande quelque chose : seriez-vous intéressée par un article expliquant comme faire un bon profile sur un site libertin ? Si oui, écrivez moi. Si j’ai assez de “demande”, je me lancerai dans l’écriture.

Conseil #3 : Prenez du plaisir sans trop réfléchir

Ca parait bête, mais c’est une réalité. On se pose beaucoup de questions. Quand on se caresse, on se demande si c’est bien (surtout jeune). Quand on envisage une sexualité homosexuelle, on se demande si on est normale. Quand on envisage le libertinage, on se demande ce qui cloche.

Je pense qu’il est bien de se renseigner, mais c’est aussi indispensable de lâcher prise. Au moins un petit peu. Mon 3ème conseil serait donc : écoutez votre corps et laissez vous guider.

Ces 3 conseils sont la base de la base. Plus loin, je vous explique en quoi consistent les codes du libertinage. J’aborde aussi la question du libertinage en couple et vous donne mes conseils à ce sujet !

Pourquoi est-on libertins ?

Le libertinage survient de manière différente pour ses adepts. Il s’agit parfois du début de la relation. D’autres fois, le but est d’ajouter du piment dans un couple un peu monotone sexuellement. Dans d’autres cas, c’est une démarche que l’on entreprend seul(e). En général, les libertins débutent par l’une de ces raisons :

  • Mettre du piment dans son couple
  • Découvrir son corps et sa sexualité de manière plus complète (tester l’homosexualité par exemple; le triolisme en est souvent la réalisation)
  • Assouvir des fantasmes difficilement réalisables à deux (le voyeurisme ou l’exhibitionnisme par exemple)
  • Simplement par curiosité
  • Assouvir un désir sexuel multiple (dans les orgie ou l’échangisme pa exemple)

Le libertinage (et l’échangisme) sont en général des pratiques de groupe. Les hommes seuls sont moins bien vus dans les clubs libertins, parce qu’ils n’ont naturellement rien à échanger. Les femmes quant à elle entrent plus librement. C’est dû au nombre moins important de femmes dans ces clubs.

A retenir : on devient libertins avant tout par philosophie et pour découvrir d’autres pratiques et d’autres plaisirs. Il n’y a pas de raison particulière pour devenir libertin. C’est une pratique ouverte à toutes et tous.

Mes débuts dans le libertinage

Moi aussi je suis passée par la case 0… En fait, j’ai commencé seule. J’étais alors une grande adepte de la masturbation (comme je l’explique dans mon article). J’ai donc commencé le libertinage par du voyeurisme.

A l’époque (j’avais 21 ans), j’aimais regarder les autres se donner du plaisir. Hommes et femmes. Plus je voyais les autres prendre du plaisir, plus j’en avais.

Plus tard, je me suis inscrite sur un site libertin. Netechangisme à l’époque, qui est devenu Wyylde par la suite. J’aimais discuter avec les gens (surtout les couples), me faire des films, mais surtout regarder leurs photos, vidéos et les lives.

Un jour, j’ai fait la rencontre d’un homme qui s’appelait Mateo. J’ai attendu un moment avant de le rencontrer pour de vrai. Nous avons finalement convenu de faire cette rencontre dans un club échangiste parisien.

C’était tout nouveau pour moi. Je n’ai pas eu de rapports avec d’autres hommes ou femmes, mais nous avons couché ensemble et j’ai passablement regarder les autres couples faire l’amour.

Il s’agissait d’un club sec. Je recommande fortement ce type de club pour une première fois. Ca ressemble à une boite plus qu’à un endroit “sexuel”.

Pour moi, c’était une découverte : combiner mon fantasme de voyeurisme avec le fait de coucher avec un homme.

Mateo n’est pas resté mon amant longtemps, mais cette étape à marqué mon introduction au monde de l’échangisme. Je ne l’ai pas quitté depuis, sans pour autant devenir une accro du sexe.

Ce que je vous conseille : prenez votre temps (ne forcez pas les choses), optez pour une première rencontre dans un lieu public, si vous êtes timide, les sites libertins et le voyeurisme sont de bonne introductions au libertinage.

Les codes du libertinage : c’est important !

Plaisir” ne rime pas avec “faire n’importe quoi“. Les clubs et les sites libertins ne sont pas des zoos. D’ailleurs, ceux et celles qui se comportent n’importe comment sont souvent exclus des lieux de qualité. Les libertins ont établi des règles qui permettent de prendre du plaisir dans leur pratique.

Voici celles qui me semblent particulièrement importantes (le site esprits libertins propose aussi une liste intéressante).

#1 Une hygiène irréprochable

Le libertinage se passe souvent en groupe et parfois avec des inconnus. Alors, il est important de bien présenter.

Les libertins sont particulièrement regardant sur l’épilation. Il est fréquent que les poils soient complètement bannis des relations échangistes.

épilation et libertinage

Un conseil pour les femmes : optez pour une épilation totale, c’est encore ce qui passe le mieux. Bien sûr, pour le maillot, vous pouvez choisir votre propres style. La mode du ticket de métro est également parfaitement adaptée à l’échangisme.

Mais l’hygiène ne s’arrête évidemment pas qu’aux poils. Soyez propres et préparez-vous à séduire vos partenaires. Il ne s’agit pas d’un simple plan cul.

#2 Le respect et les tabous

Chacun a ses limites. Le libertinage s’inscrit dans le respect de ces limites. Vous devrez donc toujours être à l’écoute de ce que l’autre ne veut pas faire.

On est toujours très forts pour écouter les fantasmes. C’est excitant. Mais il ne faut pas oublier d’écouter également les limites.

Texte indiquant le respect

En particulier, certaines activités sont à prendre aver des pincettes (entendez : à ne jamais faire sans le consentement de l’autre). Voici quelques exemples :

  • Les relations annales
  • Les éjaculation sur la tête ou dans la bouche
  • Les relations non protégées (qui ne sont à faire qu’avec votre compagnon !)

Un conseil pour les couples : établissez un code à l’avance pour signaler à votre compagnon que vous n’êtes pas à l’aise de faire quelque chose. Cela vous permettra de vous sortir d’un malaise, particulièrement en club échangiste.

Top santé nous rappelle la phrase connue :

Tout est permis, rien n’est obligatoire.

#3 Conservez un savoir-vivre

Le libertinage n’est pas un plan sexe banal. Il s’agit d’une vraie relation de séduction. Et la séduction va de paire avec le savoir-vivre et la courtoisie.

Les clubs échangiste sérieux vous refuseront l’entrée si vous n’êtes pas soignés. Il en va de même pour vos partenaires potentiels, qui n’engageront pas de relation avec vous si vous vous comportez de manière trop décalée.

Règle numéro 3 : la séduction

A retenir : considérez une soirée libertine comme un “date” ou une soirée classe. Prenez le temps de vous préparer correctement, de vous doucher, de choisir vos habits, … En d’autres termes, préparez-vous pour séduire.

#4 Soyez ouverts et prenez du plaisir

Après tout, c’est le but de l’ouverture sexuelle ! Etre ouvert d’esprit est aussi une des règle fondamentale du libertinage. Avec un petit clin d’oeil, le Nouvel Obs nous dit que “le vrai plaisir du libertinage, c’est de vivre les choses sans drame“.

Etre libertin offre aussi la possibilité de débrancher un peu son cerveau et de ne pas penser à l’implication de toutes ses action. Prendre du recule en d’autres termes.

Apprenez à ressentir de nouvelles sensations. Osez vivre des choses que vous pensiez être en dehors des possibles et voyez ce que ces choses vous procurent. Osez également regarder les autres et vous inspirer.

#5 restez discrets…

Vous connaissez le vieil adage :

Pour vivre heureux vivons cachés

Dans le monde du libertinage, c’est plus qu’un adage, c’est une règle. Les libertins s’assument parfaitement (en général), mais n’aiment pas que les détails de leurs relations sexuelles soient connus de tous.

La discretion reste de mise. Si vous croisez des collègues de travail, ne le faites pas savoir. Séparez votre activité de libertin du reste de votre vie.

Libertins discrets

A retenir : le libertinage est un plaisir qui se partage entre libertins. Pas la peine de crier sur les toits que vous êtes libertins. Respectez également les autres libertins en quête de discretion…

#6 Protégez vous !

Dans l’euphorie, il peut arriver que certaines choses s’oublient. Cependant, il y en a une que vous ne devez absolument jamais oublier : vous protéger.

Les clubs mettent en général des préservatifs à dispositions (pas tous cependant). Mais lors d’une rencontre libertine entre particuliers, pensez à toujours emporter des protections avec vous.

préservatifs

Il serait dommage de rater une soirée parce que vous n’avez pas pensé à prendre des capotes. Car il est exclu de vous mettre à risque, ainsi que vos partenaires.

#7 Les relations à éviter

A priori, le libertinage est ouvert à tous. Mais voilà, je vous conseille d’éviter quelques partenaires. Ma règle a toujours été :

  • Evitez les amis : ça serait dommage de risque une belle amitié pour un autre type de relation qui pourrait ne pas fonctionner au final.
  • Evitez les collègues : la encore, les mondes sont à séparer. Vous n’aimeriez pas perdre votre travail pour une relation libertine. De plus, la discretion serait difficile à maintenir.
  • Evitez les clients : même si certain clients et clientes peuvent être très attirants, c’est quelque chose à bannir. Et ça n’est absolument pas professionnel. Pour une fois, ne succombez pas à l’attrait de l’interdit !

Seul ou en couple : Quels sont les + et les risques ?

Le libertinage est principalement fait pour les couples. Pourquoi ? Parce qu’il repose sur la logique d'”échange“.

Mais il n’est pas rare de trouver des célibataires (attentions messieurs, cela sera plus difficile pour vous) dans les clubs échangistes et sur le sites libertins.

Soyez cependant prudent si vous abordez cette pratique en couple, sans vous être rencontrés dans ce contexte. Les questions de fidélité et de jalousie sont des grands classiques.

Le libertinage et la fidélité

Peut-on être fidèle et libertin à la fois ? La question est très courante. Il existe en gros 3 types de relations implicant des couples :

  1. Les deux couples resent en couples, tout en échangeant des caresses entre les couples. Il n’y a pas de pénétration entre les couples dans ce cas.
  2. Les deux couples ne se touchent pas du tout. Il s’agit principalement l’hexibisionisme et de voyeurisme.
  3. Les deux couples échangent leurs partenaires respectifs. C’est ce que l’on appelle l’échangisme.
La tromperie

Il s’agit donc de définir ce que l’on entend par “infidélité”. S’agit-il d’une pénétration ? D’une caresse ? Ou d’un simple regard ?

En fonction de la réponse, il est possible d’être libertins sans être infidèle.

Dans tous les cas, il est absolument nécessaire que les deux membres du couple soient parfaitement consentants. C’est la condition principale pour évider les jalousies et les ressentis.

Libertinage, tentation et amour

Il existe cependant un autre cas de figure : celui de tomber amoureuse d’un de ses partenaires.

Pourquoi est-ce que cela arrive ? Parce que vous avez l’occasion de rencontrer plusieurs partenaires (ce qui est rare en couple) et que vous le faites sans vraiment d’enjeu. Ca vous rend plus attirante.

Mais il faut faire attention. On a vite fait de se dire qu’une personne est beaucoup mieux que celle avec qui nous avons été pendant des années. Surtout quand le feeling (et en particulier le feeling sexuel) entre en jeu. De mon point de vue, il ne faut pas oublier le contexte de l’acte. Il s’agit de libertinage et pas d’un substitut de vie.

De mon côté, j’ai pu être attirée par des hommes qui m’ont comblée. J’ai même fait des erreurs au final. Mais je me rends compte maintenant que ces personnes ne seront jamais un équivalent de mon compagnon :).

Comment convaincre votre copine

Ce sont souvent les femmes qu’il faut convaincre. Les hommes semblent plus naturellement attirés par le libertinage. Mais attention messieurs, n’oubliez pas la règle #2 : si votre compagne ne veut pas, vous ne pourrez pas (et ne devrez pas) la forcer.

Commencez par ne rien faire sans lui en parler. Cela ne sert à rien de vous inscrire sur un site libertin ou de la convier en secret à une soirée libertine. Vous ne feriez qu’accentuer son rejet.

Au contraire, engagez le dialogue sur cette envie. Ne pensez pas qu’elle changera d’avis du jour au lendemain. Ca ne sert donc à rien d’être insistant sur la question.

Montrez lui qu’elle peut avoir confiance en vous et qu’il s’agit d’une envie que vous pourriez partager.

A retenir : oubliez le mot “convaincre“. Pensez plutôt à lui donner envie. Et respectez son refus si elle ne se reconnait pas dans cette pratique.

Découvrir les club et les sites libertins

Si vous êtes nouveaux dans le monde du libertinage, il existe 2 manière de le rejoindre :

  1. Les clubs échangistes
  2. Les sites libertins

Les deux ont leurs avantages et leurs défauts.

Les clubs échangistes permettent d’être sûr de tomber sur de vrais libertins. Ils permettent aussi à coup sûr d’avoir une relation réelle, alors que les sites peuvent être des arnaques dans de nombreux cas. Ils constituent également un lieu public, ce qui est recommandé lorsque l’on rencontre un ou une inconnue. Les clubs sont cependant souvent impressionnants à rejoindre lorsque l’on est débutant.

Voici quelques adresses de clubs échangistes en France. Les coins calins vous permettrons d’assouvir vos fantasmes les plus fous.

Les sites libertins quant à eux ont l’avantage de protéger l’utilisateur derrière un écran. Cela les rend moins impressionnants comme entrée en matière. Ils permettent également d’assouvir directement d’autre envies et fantasmes tels que le voyeurisme et l’exhibitionnisme (par le biais d’échange de photos, de webcam et de lives).

Ce qu’il faut retenir : Les clubs permettent de vraies rencontres alors que les sites libertins permettent une approche plus simple et anonyme.

Un mode d’emploi pour commencer ?

Vous cherchez à vous mettre au libertinage sans trop savoir comment vous y prendre ? Voici ce que je vous conseille comme approche :

  1. Faites vous un compte sur Wyylde. Je ne fais pas de pub spécifiquement, mais je sais que c’est un excellent site pour débuter. Si vous avez d’autres sites favoris, allez-y !
  2. Observez les habitudes des autres libertins. Commencez par discuter et regarder un peu les albums. C’est agréable et ça vous permettra de mieux comprendre les différents thèmes.
  3. Dialoguez avec les hommes et les femmes que vous aimez bien. N’orientez pas tout de suite la discussion vers une rencontre. Prenez le temps de discuter et de voir où vous vous sentez à l’aide.
  4. Si vous crochez, organisez une rencontre dans un bar. En tant que débutant(e) n’allez pas directement dans un club, un sauna ou chez la personne.
  5. Enfin, si cela se passe bien, proposez une rencontre chez vous ou chez la personne. Ca y est, vous êtes prêt(e) pour le fabuleux monde du libertinage.

En conclusion…

Le libertinage est une pratique qui permet d’explorer ses sens et sa sexualité. S’il se pratique principalement en couple, il est aussi possible de l’aborder en tant que célibataire (surtout pour les femmes).

Il est cependant important de respecter certaines règles pour apprécier l’aventure. Particulièrement si vous êtes en couple.

A part cela : ne vous laissez plus abuser par les fausses idées reçues du libertinage, amusez-vous et faites nous part de votre expérience !

Section bonus : Est-ce que le libertinage est fait pour vous ? On me pose cette question sans arrêt depuis la publication de mon blog. Les filles comme les mecs. Toutes les questions y passent : je me masturbe souvent, est-ce que le libertinage serait bien ? J’aimerais tester une expérience à 3 (allez voir la mienne), c’est un signe ? Si vous voulez faire le test, suivez le guide. C’est mon expérience, mais c’est peut-être un début…

19 Commentaires

  1. Gougat

    Bonjour
    Je viens de tomber sur votre blog que je trouve très intéressant, voilà je me lance cela fait 2 ans que j’ai découvert le libertinage avec mon compagnon qui est libertin depuis très longtemps…
    J’apprécie beaucoup les sorties en club où en soirée ou je prends énormément de plaisir
    Mais voilà aujourd’hui mon conjoint m’annonce que nous sommes invités à une soirée libertine et zoophile, je ne souhaite vraiment pas me faire baiser par des animaux, j’ai beau lui dire que je ne souhaite pas le faire, mais lui me dit que depuis le début j’étais prête à tout essayer, pour moi le libertinage c’est avec des humains pas des animaux 😔😔😔😔😔
    Franchement avec cette soirée j’ai peur d’être dégouté de tout
    Aider moi à trouver les mots pour lui faire comprendre que je ne souhaite pas participer à cette soirée, ou savoir si je dois arrêter ma relation avec lui, je ne sais pas quoi faire
    Marie

    Réponse
    • Aline

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire. Vous mentionnez entre les lignes quelque chose de très juste : le libertinage est une histoire de liberté et de choix personnels. Je pense que vous devez faire comprendre à votre companion que cette pratique ne vous apportera pas de plaisir et qu’elle serait contre productive à toute votre démarche de libertinage.

      Réponse
  2. Palewhite

    La zoophilie est une maltraitance. Les sévices de nature sexuelle sur animaux sont interdits par la loi du 9 mars 2004, passibles de deux ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende.

    Réponse
    • Aline

      Bonjour,

      C’est tout à fait correct. D’ailleurs, je ne crois pas avoir parlé de cette pratique, non ?

      Aline

      Réponse
  3. Nefertiti

    Bonjour

    Merci pour ce blog tres intéressant .. nous débutons dans ce milieu avec mon mari depuis le début de l’année. Le libertinage est une évidence pour nous eux e notre couple et nous sommes en phase sur tout Nous nous sommes inscrit sur un site et avons assez vite accroché avec un homme ce que nous recherchons. Nous l’avons même rencontré une première fois ( un peu compliqué avec la situation ) et puis suite à ce rdv et bien une date avait été fixé pour plus et il nous a plus ou moins planté .. on se rend compte quand même que les hommes fiables avec des rencontres réelles derrières sont peu nombreux .. j avoue qu après 4 mois de recherche et bien nous sommes un peu déçus .. soit les hommes rencontres sur les sites sont trop pressés , soit ceux avec qui cela pourrait le faire et bien sont intéressés au début et puis après cela retombe comme si le fait de savoir qu ils nous plaisent fait disparaître toute motivation .. .. le bilan est un peu mitigé. Notre plus gros souci est de trouver la bonne personne alors si tu as de conseils je suis preneuse .. ☺️

    Réponse
    • Aline

      Bonjour,

      Et merci pour votre message. C’est vraiment super d’avoir des retours. Je suis désolée pour vous que votre expérience. Ce que je peux vous donner comme conseils, c’est ma manière de faire. Normalement j’ai tendance à échanger un peu sur le site, puis par mobile afin d’être sur que la personne est motivée, sympa, … C’est en tout cas ce que je fais sur Libertic et Wyylde. Après, c’est différent quand on utilise un app.

      Quel site ou application avez-vous testé(s) ?

      Bisous,

      Aline

      Réponse
  4. Nefertiti

    Bonjour merci pour ta réponse. Nous sommes inscrit sur wyylde pour le moment. Nous avons aussi testé w annonce mais c est pas terrible.. pas de tri des tonnes de message on a laissé tombé..
    En effet peut être qu un échange de numéro de tel assez rapide permettrait d ´être sûr que la personne est motivée . …

    Réponse
  5. Fantasmallo

    Bonjour,
    Merci pour cet article bien écrit. Pour ma part nous avons essayé une expérience melangiste avec un couple rencontré sur un site libertin il y a 3 ans. Bilan très mitigé. L’homme pas super honnête (règle fixé non respecté de sa part) un peu brute et mort de faim… Et panne de mon côté. Petite déprime pour ma part suite à cet échec, même si j’étais heureux d’avoir eu la chance que ma femme accepté de faire cette expérience. En réalité j’ai surtout des fantasmes candaulistes (que j’ai avoués à ma femme depuis). Mais pour elle et après notre expérience je ne supporterais pas… Je ne sais pas si c’est possible de la rassurer à ce sujet… Pourtant je suis certain que dans un rôle candauliste je n’aurais pas à subir cette pression qui m’a bloqué dans notre première expérience… Si tu as un avis ou des conseils je suis preneur.

    Réponse

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *