Les pratiques libertines

Le libertinage, c’est aussi un nombre incalculable de pratiques différentes. Et quand on est débutant : difficile de s’y retrouver. Entre l’échangisme, le candaulisme, le mélangisme, … tout se mélange justement.

Voici un petit guide des principaux termes et des pratiques libertines.

#1 L’échangisme

Comme son nom l’indique, l’échangisme consiste à s’échanger de partenaires entre 2 coulpes. Pour faire simple, la femme d’un couple va avec le mari de l’autre et inversement.

C’est la pratique la plus courante des clubs libertins. C’est la raison pour laquelle on parle également de “club échangiste”.

Avec l’évolution du libertinage, l’échangisme est devenu “plan à 4”, ce qui laisse plus de liberté aux relations homosexuelles entre les femmes et entre les hommes.

L’orgie est une forme extrême d’échangisme où plus de personnes encore participent aux relations sexuelles. De manière encore plus extrême, le gang-bang met en scène une femme et un nombre important d’hommes.

#2 L’exhibitionnisme et voyeurisme

Prendre du plaisir à voir et à se faire voir, c’est la promesse de l’exhibitionnisme et du voyeurisme. Le voyeurisme consiste à observer, avec la peur constante (et excitante) de se faire prendre. L’exhibitionnisme consiste lui à aimer être vu(e).

Voyeur par un trou de serrure.

Il n’y a pas besoin de se trouver à proximité de la personne ou du couple pour s’exhiber ou jouer les voyeurs. Les sites libertins proposent maintenant des webcams et des lives, même si les lieux sexy peuvent ajouter au fantasme.

Ce que l’on voit (ou expose) peut varier en intensité. Des sous-vêtements, au nu, en passant par les acts sexuels.

#3 Le nudisme

Le nudisme se pratique depuis longtemps. Il s’agit pour certain d’une forme d’exhibitionnisme, mais plus généralement d’une envie de liberté. En étant plus proche de la nature et de son corps, on apprend à mieux s’accepter et s’aimer.

Dessin d'une femme nudiste

Certaines plages nudistes et naturistes sont connues pour encourager le libertinage et l’échangisme. C’est le cas du Cap d’Agde par exemple.

#4 Les jeux érotiques

Les jeux érotiques ne sont évidemment pas réservés aux libertins, mais ils consistent souvent en un accessoire de choix dans les clubs et les soirées libertines. On retrouve par exemple :

  • le bondage
  • les menottes
  • les liens en tous genres
  • les sex toys
Les jeux érotiques et sextoys

Dans les activités tels que l’échangisme sans pénétration, les jouets sexuels peuvent être un plus important. Il existe aussi des jeux proposant de créer des situations sexy en utilisant des dés vous donnant de actes à effectuer. C’est très excitant lorsque l’on se prend au jeu.

#5 Le sado-masochisme

Le sado-masochisme (aussi appelé BDSM, pour Bondage, Discipline, Sadisme et Masochisme) est une pratique dans laquelle la douleur procure du plaisir. Il s’agit d’une expression très animale du désir sexuel.

Accessoires sado masochistes

Le film “50 nuances de Grey” a permis de faire découvrir au grand public la pratique du sado-masochisme par le biais des aventures sadomasochiste de l’étudiante en littérature Anastasia Steele.

Cette pratique s’accompagne souvent de l’utilisation de nombreux accessoires comme ceux que vous pouvez voir sur l’image au-dessus.

#6 Le candaulisme

Le candaulisme est une forme de voyeurisme qui consiste à observer son ou sa partenaire faire l’amour avec quelqu’un d’autre.

Avant d’entreprendre une soirée candauliste, il faut bien se poser la question du couple et de la fidélité. Si l’idée peut être excitante, il n’est pas anodin de voir son compagnon ou sa compagne coucher avec quelqu’un d’autre.

Même si le terme parait un peu barbare, la pratique se passe naturellement dans les clubs échangiste.

#7 Le côte-à-côtisme

Le côte-à-côtisme est proche de l’exhibitionnisme. Il s’agit de faire l’amour avec son partenaire, mais en observant (et en étant observé) par un autre couple.

Deux couples côte à côte

On satisfait alors à la fois un côté voyeur et un côté exhib. Il est important de bien définir les règles afin que la soirée ne se transforme pas en échangisme si le couple n’y est pas prêt.

#8 Le gang-bang

Comme expliqué plus haut, le gang-bang est une activité dans laquelle une femme a des relations avec plusieurs (souvent de nombreux) hommes. Il existe un équivalent gay dans lequel un home remplace la femme.

Le gang-bang est une activité libertine plutôt extrême qui devrait être réservée à des pratiquants initiés.

#9 Le triolisme

Enfin, le triolisme (le fameux threesome en anglais) est probablement l’activité libertine la plus à la mode. Il s’agit d’avoir des relation à 3. Soit 2 hommes et une femme (hhf), soit 2 femmes et un homme (hff).

Deux femmes et un homme au lit

Le triolisme est très souvent une porte d’entrée vers le libertinage. De nombreux couple le teste, pour essayer et finissent par apprécier la démarche et testent d’autres activités libertines.

Dans de nombreux cas, le triolisme est également une manière pour la femme de tester des envies de bi-sexualité (plus fréquentes chez la femme que chez l’homme).

#10 Le fétichisme

Le fétichisme est la fascination sexuelle pour des objets ou des parties du corps. On retrouve assez fréquemment des fétichistes des chaussures (à talon par exemple), des sous-vêtements, du latex ou des pieds.

Photographie de l'artiste Joanne Leah
Photographie de l’artiste Joanne Leah

Le fétichisme a aussi beaucoup influencé l’art et le cinéma. L’artiste Joanne Leah en est un exemple avec ses photos étonnement décalées et érotiques dans un sens assez inexplicable.

En conclusions…

Il existe de nombreuses pratiques libertines. Nous en ajouterons à cette liste en fonction de vos retours. N’hésitez donc pas à nous laisser des commentaires.

Et surtout, prenez du plaisir !

Vous n’avez pas tout compris ? Rien de tel qu’une petite vidéo pour résumer.

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *