Mon premier plan à 3, je l’ai fait à 21 ans. Ca paraissait très tôt à l’époque, mais j’ai l’impression que c’est la norme maintenant. Mais passons sur ce point, ça n’est pas le plus excitant et de loin.

La fille s’appelait Caroline et l’homme Alain*. La fille avait envie d’essayer depuis longtemps et l’homme avait ce fantasme depuis toujours (le triolisme fait ça à beaucoup d’hommes).

Mon premier plan à 3 !

L’envie

De mon côté, j’avais déjà flirté avec une fille. Mais ça s’était arrêté à embrasser une copine à une soirée alors qu’on étaient bourrées.

A part cette expérience, je n’avais pas forcément d’attirance pour le fait de coucher avec une fille, à part pour l’aventure. A l’époque, je pratiquais surtout la masturbation (comme vous le savez si vous avez lu mon article).

C’est donc assez naturellement que mes premières envies se sont associées à imaginer une fille me caressant.

Mais malgré ça, j’ai toujours gardé une préférence pour les hommes dans mes fantasmes. Je dois l’avouer, je suis une fan de la pénétration et je pense qu’il sera difficile de remplacer ça.

Je suis sûre que vous me comprenez les filles. Ressentir le sexe d’un homme à l’intérieur de soi a quelque chose de magique. Essayer de le serrer au plus fort. S’amuser à ressentir chaque mouvement. C’est ce qui m’excite profondément.

Mais voilà, une idée a commencé à murir dans ma tête. Ou plutôt une envie. Si cette pénétration pouvait se combiner avec la connaissance qu’une femme a du corps féminin ? L’idée du sexe à 3 me venait.

Ce fantasme de trio homme-femme-femme a commencé à me travailler. A la fois pour essayer, mais aussi par défi. J’étais assez timide (je ne vous aurais jamais raconté tout ça à l’époque) et le fait de me dépasser m’excitait beaucoup aussi.

La rencontre

Tout à commencé avec Caroline (Caro). Je la connaissais un peu, c’est une amie d’amie. Elle est sortie longtemps avec un mec (Loïc) et elle avait rompu il n’y a pas longtemps.

Loïc était un gars pleins de principes et sexuellement ça ne marchait pas toujours bien entre eux. Ils sont restés 8 ans ensemble, du coup ça crée une certaine dynamique.

J’ai beaucoup échangé avec Caro sur son couple. Comme une copine. Je me suis rendu compte qu’elle n’avait pas connu grand chose sexuellement parlant. Ses relations, c’était le missionnaire, quand tout allait bien et elle ne connaissait pas trop son corps.

La masturbation était tabou évidemment, tout comme beaucoup d’autres choses.

Et un jour, elle a rencontré Alain à une soirée. Alain, c’était la touche de folie. Un mec top franchement. Et en plus de ça, un peu déconeur, sans être malsain.

Alain a plus d’expérience qu’elle en termes de sexe, mais il est surtout moins “coincé“. Et c’est son ouverture à pleins de choses qui lui a donné envie de tenter l’expérience avec une fille.

Je ne sais pas si c’est vrai, mais elle m’avait dit en avoir parlé un jour avec Loïc, mais c’était évidemment exclu.

Je ne connaissais pas Alain à cette époque, mais quand Caro m’a raconté cette histoire et cette envie naissante, je lui ai directement dit : je suis partante pour un plan à 3 moi 😉

C’était plutôt une blague à la base, mais ça s’est transformé en réalité.

La réalisation

Vous l’aurez compris, j’ai fini par coucher avec un mec et une fille en même temps. Et c’était Caro et Alain.

L’histoire s’est passée 2 semaines environ après ma discussion avec Caro. On a fait un apéro chez elle les deux. On avait pas mal bu (des Hugos). Alain est rentré de l’uni et à commencé à boire avec nous.

En fait en y repensant, je pense qu’on avait tous en tête de coucher ensemble, mais qu’il nous fallait un peu d’alcool pour oser le faire…

A un moment, Alain a dit : est-ce que c’est vrai cette histoire de plan à 3 ? Et là j’ai vue Caro qui lui en voulait parce qu’elle n’était pas sensée l’avoir dit.

Mais du coup, j’ai dédramatiser en disant (je m’en souviens exactement) “c’est clair que c’est vrai. Je crois que ça m’exciterait grave”.

Et là, Caro a dit un peu timidement… on essaie ? Et on est tous allés dans la chambre.

Caro est directement venue m’embrasser. Je pense qu’elle a fait ça parce que c’était le plus tabou pour elle. Je me suis directement prise au jeu et j’ai commencé à la caresser.

Je voyais Alain super excité. Il n’avait jamais fait ca. Il a commencé à se déshabiller et à se frotter contre les fesses de Caro. Je crois qu’implicitement on était d’accord de ne pas croiser. Alain n’allait pas me toucher.

Et la, Caro a mis sa main dans ma culotte. Ca m’a tellement excitée… Et Alain aussi. Il a déshabillé Caro et a commencé à la pénétrer. On était là : Caro à m’embrasser et me caresser et Alain à faire l’amour à Caro.

J’ai joui en quelque minutes. Et Alain aussi. Ensuite, il a fait un cunilingus à Caro et je me suis encore caressée en les regardant.

C’était une des soirées les plus excitantes de ma vie. Probablement la plus excitante en fait.

Coucher avec un mec et une fille

Mes conseils pour vos plans à 3

J’ai refait cette expérience par la suite. Dans plusieurs configurations. Avec deux femmes et avec deux hommes. Je crois que j’aime bien la pluralité quand c’est fait avec respect et dans le but de partager du plaisir sexuel.

C’est ce qui est important selon moi : Il ne faut jamais forcer personne. La raison pour laquelle ma première fois s’est si bien passée, c’est que c’était naturel.

Faites aussi attention lorsqu’un couple est concerné. Dans mon cas, nous n’avions pas pu établir des règles à l’avance, mais elles étaient implicites. Si vous vous lancez dans l’aventure, soyez d’autant plus respectueux si vous n’avez pas pu établir de règles.

Et puis il y a le plaisir. En étant 3, vous pouvez explorer beaucoup de choses. Plusieurs types de pénétrations. Plusieurs caresses en même temps, …

Prenez votre temps et explorez. L’expérience sera d’autant plus excitante si vous ne faites pas que “consommer” le sexe, mais si vous le vivez pour de vrai.

C’est vrai que pour nous, l’alcool a un peu aidé. Mais ça n’est pas forcément nécessaire ! Certains couples le font plus fréquemment qu’on ne le pense.

Si vous avez besoin de plus de conseils, voilà un guide que je trouve pas mal.

* Les prénoms ne sont pas fictifs, mais Caro et Alain étaient d’accord d’être cités. Merci à vous !